Bagarre frappe fort avec leur nouveau clip Béton Armé

Bagarre a dévoilé son nouveau clip Béton Armé, ce mardi. Les clubbeurs ont troqué leurs survêts de sport bleus pour des tenues chics aux couleurs kitsch. Un changement d’atmosphère plutôt surprenant, mais qui promet une nouvelle direction artistique et musicale intéressante. Ils gardent néanmoins ce qui fait leur identité — ouf ! – un son explosif qui a le don irrépressible de faire bouger les corps.

Dans Béton Armé, on retrouve des clins d’oeil à leurs anciens titres comme Ris pas ou Mourir au club. Effectivement, depuis « Paris rit plus » et « Dieu est mort sur le Dancefloor » comme un triste souhait exaucé. On comprend au fil des paroles que ce sont les attentats qu’ils relatent dans Béton Armé faisant référence aux différents événements par des images décousues. Sous l’apparence d’un son aux influences Trap, l’horreur et le glauque se dévoilent. C’est véritablement là que la puissance de ce titre réside, les paroles scandées produisent alors un bien étrange écho. Nous ne savons plus trop bien si nous devons être heurtés par le sens des paroles ou bien nous laisser aller à l’appel de la musique pour danser. Drôle d’antithèse qui pourtant est assez représentative de ce que nous vivons maintenant et des émotions qui nous envahissent.

Mais Bagarre est toujours là ! Cela prouve que ses membres ont toujours l’amour du club et de la fête qu’ils nous communiquent comme un élan nécessaire. Leurs précédents EP et la perspective de ce nouvel album semblent être le marqueur de deux époques différentes. Nous sommes donc curieux de savoir ce que le groupe nous réserve, de connaître l’après et vivre l’instant.

« Sous la lune (fume) / Je m’allume (une) / Une terrasse (fume) /Il ne reste / Que du béton armé, mé, mé »

C’est avec impatience que nous attendons de les retrouver dans l’obscurité des salles. Une tournée débutera en mars, peu après la sortie de leur premier album le 23 février prochain.

Donnez votre avis
%d blogueurs aiment cette page :