À propos

Déborah Galopin portrait dessiné par Cammiyu
© Cammiyu

L’Émotive

Déborah Galopin

Sous le nom de l’émotive se dévoile Déborah Galopin, 27 ans, auteur, chroniqueuse musicale, touche-à-tout et grande rêveuse. 

.

Auteur :

L’écriture est une forme d’expression que j’apprivoise et peaufine depuis mon plus jeune âge. Véritable vocation, je publie mon premier livre seule à 19 ans avant qu’il ne trouve la voie de l’édition. 

La boîte de June, recueil de textes sur l’adolescence, paraît aux éditions Kirographaires en 2012. Je publie mon second livre, Ondes, premier tome d’une trilogie fantastique, en auto-édition. Soutenu par 66 contributeurs sur MyMajorCompany Book, il sort en 2014.

Mon troisième projet Corbeau Blanc, est actuellement en recherche d’éditeur, une romance moderne à portée métaphorique.

.

Chroniqueuse musicale :

2014 est aussi l’année des bouleversements : je quitte ma région pour Paris, d’une licence de Lettres Modernes je poursuis mon cursus dans le Numérique et me passionne pour l’univers de la musique.

Je fais mes armes dans la chronique musicale auprès de Hexagone (2015-2016) et de Sound of Violence (2015-2019). J’assiste et participe à la naissance du Mook Hexagone, couvre les concerts et les festivals, assure les interviews et les portraits. Je m’essaye également à la photographie de concert.

Je vis deux années intenses à raison d’une moyenne de 3 concerts par semaine, puis diminue progressivement le rythme pour pouvoir concilier passions, vie personnelle et vie professionnelle.

.

Blogueuse :

L’Emotive est née de mon désir de parler de tout ce qui m’inspire : musique, photo, tatouage, cinéma…  Que ce soit dans mes livres ou dans mes articles, mon inspiration prend racine dans l’émotion. C’est par ce prisme que j’envisage mon existence ainsi que ma réceptivité à l’art.

J’ai décidé d’en faire la ligne éditoriale de ce site sans aucune autre forme de contrainte. Vous y découvrirez mon univers mais aussi celui d’autres artistes sous un angle de vue totalement personnel.  

Déborah Galopin